Lesage

En 1924, Albert et Marie-Louise Lesage reprennent l’atelier du brodeur Michonet. Fondé en 1858, ce dernier fournit les premiers grands noms de l’histoire de la Haute Couture que sont Charles Frederick Worth, Madame Paquin ou Madeleine Vionnet, dont l’assistante en charge des broderies n’est autre que Marie-Louise Lesage. Inventeur de nouvelles techniques (vermicelle droit fil ou système de l’ombré qui donne des teintes fondues), la Maison Lesage est vite réputée pour ses motifs avant-gardistes.
En 1949, à la mort de son père, François Lesage, alors âgé de 20 ans reprend la direction de la Maison. Il collabore avec les plus grands couturiers comme Cristobal Balenciaga, Yves Saint Laurent et CHANEL. En 2002, la maison Lesage intègre les Métiers d’Art de CHANEL et continue de travailler indépendamment avec les plus grands créateurs.

 

La Maison Lesage s’est installée en mars 2021 dans ses nouveaux ateliers du 19M.

La Broderie

Au rythme des défilés, les ateliers donnent vie à la vision du créateur, aussi exceptionnelle soit-elle. Héritières d’un savoir-faire unique, les brodeuses, agiles et inventives, parent en effet vêtements et accessoires de somptueuses broderies. Soixante-quinze tonnes de pampilles, strass, rubans, perles, cristaux irisés constituent l'ensemble des fournitures de la Maison. Riche de soixante-quinze mille échantillons de broderie, le patrimoine créatif de Lesage représente aujourd'hui la plus grande collection de broderies au monde et une source d’inspiration inépuisable.

Le Tweed

Au cours des années 1990, animé par une volonté de diversifier les activités de sa Maison, François Lesage crée un atelier de création textile. En 1998, il propose à CHANEL des tweeds pour ses collections de Prêt-à-Porter, et depuis 2008, la Maison Lesage conçoit des tweeds pour la Haute Couture. Assemblage sophistiqué de fils issus des matériaux les plus divers, ils sont le reflet d'un savoir-faire unique. La Maison Lesage produit aujourd’hui des tweeds pour de nombreux clients et créateurs.